0692969766 [email protected]

L’alimentation

Pour commencer, le naturopathe analyse d’abord votre constitution. Ensuite, votre terrain ainsi que le niveau de vitalité. Enfin, nous proposons un programme de nutrition adapté. En général, on conseille une alimentation bio. Aussi, en limitant les produits industriels, sucres et sels raffinés, etc. Il est à noter que le programme d’hygiène vital s’établit lors d’une discussion. Cela en envisageant ce qui est possible.

alimentation-naturelle

Dans le monde moderne, l’alimentation est la plus grande menace sur la santé et le bien-être de milliards de personnes vivant dans les pays industrialisés. Pour la plupart des gens, l’alimentation est devenue ultra-transformée, faible en nutriments, riche en pesticides…
Ce régime moderne crée une situation d’alerte en termes de santé mondiale. Il a ouvert la porte à de nombreuses maladies chroniques telles que le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la dépression, l’arthrose et d’autres encore. Quand les besoins du corps sont satisfaits, nous avons de grandes capacités d’auto-guérison . « Nous sommes ce que nous mangeons », et lorsque nous consommons ce que la nature nous fournit, nous sommes réellement nourris, guéris et remplis d’énergie pour permettre à notre corps, mais aussi à nos émotions, de vivre en pleine santé.

Bénéfices de l’alimentation pour la santé

Une bonne nutrition est le fondement d’un environnement cellulaire sain, lui même indispensable pour un état de bien-être optimal. Prenons l’exemple du cancer.
Le titre d’une étude provenant du journal pharmaceutique parle de lui-même : « Le cancer est une maladie qui peut être évitée par un changement majeur dans nos habitudes de vie».
Notre corps ne produit pas naturellement des cellules cancéreuses. Pourtant, combien de personnes oublient l’influence massive de l’hygiène de vie sur les maladies modernes, et pensent que le cancer est aléatoire, imprévisible, inévitable ou génétique ? Cette étude n’est pas issue des résultats de la médecine alternative,mais bel et bien de la science médicale et pharmaceutique. C’est l’analyse de 8 scientifiques à travers 120 études.

Facebook
Twitter